BTS Economie Sociale Familiale

Devenir un professionnel de l’Economie Sociale Familiale

Avec le CPES-IPRESS

Taux de réussite 2018
60%

Admissions sur Parcoursup

Les métiers de l’Economie Sociale Familiale

Vous vous sentez concerné par les thématiques économiques et sociales, par les aspects techniques de la vie quotidienne ainsi que par les questions d’environnement.

Vous êtes capable de prendre du recul et vous avez le goût du travail en groupe.

Vous placez l’humain au cœur de votre projet professionnel.

Le titulaire du BTS économie Sociale Familiale participe à la réalisation des missions des établissements et des services qui l’emploient sur la base de son expertise dans les domaines de la vie quotidienne :  alimentation-santé, budget, consommation, environnement-énergie, habitat-logement. Il aide très concrètement les personnes et les familles notamment quand elles traversent des difficultés sociales ou économiques.

Il assure différentes fonctions :

  • expertise et conseils technologiques,
  • organisation technique de la vie quotidienne dans un service, un établissement,
  • animation, formation et communication professionnelle.

Il met ses compétences scientifiques, techniques, méthodologiques au service de différents publics d’usagers, de consommateurs, de clients et de professionnels. Il participe ainsi à l’impulsion des évolutions de comportements individuels ou collectifs, dans un contexte de développement durable.

Dans le cadre de ses missions, il contribue à l’information des publics sur l’accès aux droits.

Il peut travailler en relation avec d’autres experts : travailleurs sociaux, juristes, professionnels de la santé, personnels des services techniques des collectivités territoriales et des organismes de logement sociaux …

L’action de ce professionnel se déroule dans le respect du droit des usagers et de l’éthique professionnelle.

Le titulaire d’un BTS ESF a vocation à passer le Diplôme d’État de Conseiller en Économie Sociale et Familiale qui le qualifie comme travailleur social au même titre qu’un éducateur spécialisé ou qu’un(e) assistant(e) de service social qui sont ses partenaires dans son travail quotidien.

La formation

La formation se déroule sur deux années complètes.

Le cursus inclut 13 semaines de stage.

Le Brevet de Technicien Supérieur en économie Sociale Familiale est un diplôme d’État délivré par le Ministère de l’Éducation Nationale.

En première année, les enseignements commencent le premier lundi du mois d’octobre et se terminent début juillet. Ils sont complétés par un stage de sept (ou six) semaines à partir de la fin du mois de mai.

En deuxième année, les cours se déroulent du mois de septembre jusqu’à la mi-mai et comprennent une période de stage de six (ou sept) semaines.

Les vacances scolaires sont celles de l’Académie de Toulouse.

Les épreuves de l’examen sont habituellement organisées de mi-mai à fin-juin.


L’examen

Epreuves Unités Coefficient Forme & Durée
E.1 Langue vivante étrangère : LV1 U1 2 Orale -45 min(1)
E.2 Conseil et expertise technologiques U2 6 Ponctuelle Ecrite – 4h
E.3 Mise en oeuvre de conseil et d’expertise technologiques U3 6 Ponctuelle Pratique – 5h
E.4 ICAF (Intervention Communication Animation et Formation) et méthodologie de projet U4 5 Ponctuelle Orale – 40 min
E.5 Connaissance des politiques sociales U5 5 Ponctuelle Ecrite – 5h

(1) 1ère partie : compréhension orale : 30 min, sans préparation
2ème partie : expression orale en continu et en intéraction : 15 minutes assorties d’un temps de préparation de 30 minutes.

Important : L’épreuve E4 intitulée «ICAF et méthodologie de projet» consiste à présenter un compte rendu de son stage de deuxième année.

Le tuteur du stage de deuxième année donne une note au stagiaire qui est comptabilisée dans l’épreuve.

L’étudiant qui fait ses preuves sur le terrain dispose donc d’un «atout maître» pour réussir son examen.

Les horaires

Modules

Total horaire (pour les deux années d’études)

Module 1 : Conseil et expertise technologique

776 heures

Module 2 : Animation formation

247 heures

Module 3 : Communication professionnelle

90 heures

Module 4 : Travail en partenariat, institutionnel et inter institutionnel

154 heures

Module 5 : Gestion de la vie quotidienne dans un  service ou dans un établissement

140 heures

L.V.E

116 heures

Actions professionnelles

87 heures

Total horaires étudiants

dont :

1610 heures

  • Travaux Dirigés (1ère année)         308 heures
  • Travaux Dirigés (2ère année)         288 heures
  • Travaux Pratiques (2ème année)     137 heures

Devoirs surveillés

Examens Blancs

 

 

 

70 heures

65 heures

Total  135 heures

Total horaires de l’encadrement pédagogique : 2200 heures dont 455 heures de stage

Enseignements théoriques et travaux pratiques

Les travaux pratiques mobilisent les savoirs associés de différentes matières :

  • Santé – Alimentation – Hygiène
  • Sciences physiques et chimiques appliquées
  • Habitat – Logement
  • Economie – Consommation
  • Design de l’aménagement et des produits

Les thèmes étudiés s’inscrivent dans une situation professionnelle. Ils présentent, pour un contexte professionnel donné, une question, un problème, une analyse d’un besoin. Ils sont traités de façon extrêmement concrète. L’étudiant est mis en situation de conduire, ou de participer à un atelier apportant des solutions opérationnelles au public.

Les évaluations

Contrôles continus : les enseignements sont complétés par des devoirs surveillés de 2 ou 3 heures hebdomadaires durant les 2 années. Les travaux pratiques à visée éducative font aussi l’objet d’évaluations.

Examens blancs : deux sessions de BTS blancs sont organisées, en janvier et en avril de la première année et en janvier et en mars de la deuxième année.

Des bulletins de notes semestriels sont adressés aux étudiants et à leur famille.

Un défaut d’assiduité ou un travail manifestement insuffisant peuvent être sanctionnés par l’exclusion, décidée par la Direction Pédagogique.

Les stages

D’une durée au nombre égale à treize semaines sur les deux années (correspondant à 455 heures), les stages se répartissent en six ou sept semaines la première année et six ou sept semaines la deuxième année.

Les stages et la formation pratique, de par leur importance, permettent aux jeunes diplômés d’aborder le marché du travail avec une réelle compétence opérationnelle. La recherche du premier emploi est facilitée par les relations professionnelles et par l’expérience acquise en stage (dont le nombre et la durée peuvent être augmentés à cette fin).

En complément des horaires d’enseignement, des contrôles continus et des examens blancs, une assistance à la recherche de stages est organisée.

Le Centre IPRESS bénéficie de la proximité et de la diversité d’associations, entreprises et établissements sanitaires et sociaux avec lesquels il tisse des liens privilégiés. Il dispose d’une liste de terrains de stages communiquée aux étudiants par le professeur référent en charge du suivi.

Ces terrains de stage sont situés dans toutes structures susceptibles de concourir à la construction des compétences professionnelles attendues de l’étudiant.

Ces terrains peuvent notamment être situés dans des structures hospitalières, médico-sociales, de réseau, publiques ou privées, dans des structures associatives, éducatives ou encore sportives.

Le professeur référent de la formation réalise le suivi des stagiaires et visite les étudiants sur leur lieu de stage.


Poursuites d’études & débouchés professionnels :

  • Entrée dans la vie active
  • Licences et Maîtrises de Sciences sociales appliquées, de Sciences techniques à caractère sanitaire ou social, de Magistères, Diplôme supérieur en travail social dont le D.E CESF.

L’exceptionnelle pluridisciplinarité (poly compétence) des études en ESF – sciences exactes et humaines permet aussi des débouchés très concrets dans de nombreux secteurs (en dehors des secteurs sociaux).

Les emplois offerts aux titulaires du BTS, ou du Diplôme d’état en économie sociale familiale, se situent dans de nombreuses et différentes structures, tant  publiques que privées.

  • associations tutélaires et humanitaires,
  • associations de consommateurs,
  • associations familiales,
  • collectivités territoriales,
  • centres sociaux,
  • fournisseurs d’énergie,
  • maisons relais, résidences sociales, logements-foyers, maisons d’enfants à caractère social,
  • organismes de réhabilitation, rénovation et gestion locative de logement,
  • structures des bailleurs sociaux,
  • structures d’insertion par l’activité économique,
  • services en prévention santé,
  • structures d’accueil des personnes en situation de handicap.

Les emplois sont dénommés différemment selon les secteurs. A titre d’exemples, ces professionnels sont identifiés actuellement sous les terminologies suivantes :

  • Conseiller habitat,
  • Chargé de gestion locative,
  • Conseiller en économie domestique,
  • Conseiller en énergie,
  • Responsable, animateur de collecte,
  • Conseiller aux tuteurs familiaux,
  • Responsable vie quotidienne dans un établissement,
  • Animateur en consommation,
  • Animateur en prévention santé.

Tarifs :

Consultez nos tarifs et aides au financement.

Remise des Diplômes 2018

Espace Vanel – 16 Novembre 2018