Parcours remarquable

Interview complète

Clément Castets

Combiner le sport à haut niveau et la Prépa… c’est possible


Clément est un exemple de persévérance et détermination. Ces qualités lui ont permis de combiner la prépa en podologue et le sport à haut niveau Il s’agit donc d’un parcours remarquable qui mérite d’être mis en lumière.

  • Concours Péparé : Podologue
  • Palmarès sportif de Clément : 31 sélections en équipe de France jeunes, ainsi qu’un Tournoi des 6 nations et 2 Coupes du monde des moins de 20 ans.
  • Le conseil de Clément : Comme le dirait Didier Sanchez, un des meilleurs entraîneurs au monde (…), il ne faut jamais se plaindre, surtout quand on a la chance de vivre du métier que l’on aime.

Question 1 : POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET DÉCRIRE VOTRE PARCOURS SPORTIF EN QUELQUES LIGNES ? EQUIPE, POSTE OCCUPÉ…

Je m’appelle Clément Castets, je suis né à Toulouse et je vais avoir 21 ans le 5 mai. J’ai commencé le rugby dans le village de Canet Sainte-Marie, au poste de pilier, où j’ai joué pendant 6 ans. Puis, suivant la mutation de mon père sur Nîmes, j’ai joué au Rugby Club Nîmes pendant 4 années. En parallèle, j’ai été sélectionné pour intégrer le Pôle espoir de Béziers, où j’ai effectué mes 3 ans de lycée et connu mes premières sélections en équipe nationale. Comme le RCN ne disposait pas des catégories de compétitions les plus hautes à partir de moins de 18 ans, j’ai dû continuer le rugby au Montpellier Hérault Rugby. J’ai intégré le Pôle France l’année suivant ma terminale, puis barré en club par une forte concurrence, je suis arrivé finalement en prêt à Toulouse ! J’ai donc, jusqu’ici, connu 31 sélections en équipe de France jeunes, ainsi qu’un Tournoi des 6 nations et 2 Coupes du monde des moins de 20 ans.

Question 2 : CETTE ANNÉE, VOUS AVEZ PRÉPARÉ EN PARALLÈLE DE VOTRE ACTIVITÉ SPORTIVE LE CONCOURS DE PODOLOGIE, COMMENT ARRIVEZ-VOUS À TROUVER LE TEMPS POUR VOUS ORGANISER ?

Je n’ai pas vraiment de temps pour réviser le soir, étant donné que mes journées se finissent souvent à 20/21h, j’essaie donc d’être le plus attentif possible en cours et de faire l’effort de bien comprendre les sujets.

Question 3 : DE QUELLE MANIÈRE LA DISCIPLINE QUI RÈGNE AU SEIN DU SPORT VOUS A-T-ELLE AIDÉ À VOUS CONCENTRER SUR VOTRE PARCOURS AU CPES ?

Elle m’a beaucoup aidé dans le sens où, au Pôle France, j’ai déjà eu de très très grosses journées, où le lundi par exemple, je me levais à 4h50 du matin pour prendre l’avion, et mes cours finissaient à 20h30… Donc les journées chargées, j’avais déjà expérimenté. De plus comme le dirait Didier Sanchez, un des meilleurs entraîneurs au monde, et avec qui j’ai eu la chance de pouvoir travailler, il ne faut jamais se plaindre, surtout quand on a la chance de vivre du métier que l’on aime.

Question 4 : QUELLES ONT ÉTÉ LES PRINCIPALES DIFFICULTÉS QUE VOUS AVEZ RENCONTRÉES ?

Le principal problème cette année aura été le nombre de cours loupés. Ça m’empêchait parfois de suivre le début des chapitres, et alors là pour rattraper c’est vraiment la galère !

Question 5 : SI VOUS DEVIEZ DONNER UN CONSEIL AUX PERSONNES QUI DOIVENT MENER UNE ACTIVITÉ IMPORTANTE EN PARALLÈLE DE LA PRÉPA, LEQUEL SERAIT-IL ?

Je leur dirais de commencer à faire des fiches dès le début de l’année, et s’ils en ont la possibilité, les cours de soutien apportent également beaucoup d’aide.

Question 6 : POURQUOI TENTER LE CONCOURS DE PODOLOGIE UNIQUEMENT À TOULOUSE ?

Une composante un peu particulière quand on pratique une activité sportive de haut niveau en parallèle des études est, qu’on ne sait pas forcément dans quel club on peut se retrouver la saison suivante. Tenter trop de concours aurait été compliqué d’une part, à cause de mon emploi du temps, d’autre part, car beaucoup d’écoles n’ont pas de clubs de haut niveau à proximité.

Question 7 : SI VOUS ÊTES REÇU, COMMENT PENSEZ-VOUS COMBINER LE SPORT ET LES ÉTUDES EN PODOLOGIE ?

Diviser les années d’études par deux est une bonne solution pour essayer de fragmenter le travail. L’important est l’objectif final, peu importe si cela prend plus de temps.

Question 8 : CLÉMENT DANS 5 ANS ?

J’espère joueur professionnel, sur le point de finir mon école de podo !

Question 9 : POUR FINIR, SI VOUS DEVIEZ DÉCRIRE LA PRÉPA EN 3 MOTS ?

Une super prépa, efficace (j’espère) et conviviale (on aura bien rigolé) !

Vous voulez découvrir d'autres parcours remarquables?

Nous avons encore plein de réussites à partager avec vous !